Secrétariat : 04.43.50.00.07 ou contactez-moi au 07.60.25.42.85 adelaide.fellet@gmail.com

Psychologue aide schizophrénie Clermont-Ferrand

phobies

Adélaïde Fellet

Adélaïde FELLET psychologue à Clermont-Ferrand et aussi psychothérapeute. J’accueille au sein de mon cabinet les personnes adultes.

26 septembre 2022

Psychothérapie : mieux vivre sa schizophrénie

Je suis psychologue à Clermont-Ferrand. Si vous le souhaitez nous pouvons faire le point sur la manière dont vous vivez votre schizophrénie. Ou peut être souhaiteriez-vous me faire part de vos relations avec un proche souffrant de schizophrénie. La psychothérapie va concerner les personnes qui vivent actuellement un moment difficile de leur schizophrénie, lorsque les idées délirantes les mettent en difficulté. Elle peut aussi concerner les personnes qui souffrent des effets négatifs de la maladie depuis longtemps (estime de soi, gestion des crises, être plus à l’aise dans les relations sociales). Elle peut favoriser la rémission en travaillant sur les sujets suivants : maintenir l’état de santé, identifier les signes de rechute, prévenir la rechute, favoriser une prise régulière du traitement médicamenteux etc.

Qu’est-ce que la schizophrénie ? Quelques explications de la psychologue

Résumé : les troubles schizophréniques sont nombreux, et d’une personne à une autre ils se présentent différemment. Les personnes souffrant de ces troubles ont des difficultés concernant leur façon de percevoir le monde et leur façon de penser. Avant de pouvoir poser un diagnostic de schizophrénie le médecin s’assure que les symptômes sont présents depuis au moins trois mois. Au quotidien la personne souffrant d’une maladie schizophrénie souffre des conséquences de ces symptômes sur sa vie personnelle et professionnelle.

Rencontrez vous d’autres difficultés ?

Vivre avec une schizophrénie s’accompagne souvent aussi de dépression, d’anxiété. Si vous avez besoin d’informations concernant les consultations vous pouvez lire la page décrivant le cadre des entretiens.

En savoir plus sur les schizophrénies

Les schizophrénies

Ce sont des maladies chroniques qui concernent jusqu’à 1% des personnes dans la population, autant les femmes que les hommes. La maladie débute souvent entre 15 et 35 ans. 

Une personne qui souffre d’une schizophrénie s’exprime d’une façon qui peut sembler compliquée à comprendre.

Quand on échange avec elle on peut avoir l’impression que sa façon de penser a une logique différente. Cela a quelques conséquences parce qu’elle va se comporter différemment par rapport à nos attentes. Par ailleurs quand elle exprime des émotions, les autres personnes peuvent avoir des difficultés à comprendre le lien entre le contexte et l’émotion exprimée. La personne peut sourire dans une situation de stress par exemple.

Elle perçoit des choses que les autres ne perçoivent pas

Par exemple elle voit des choses (animaux, objets ..), elle entend des personnes parler, alors que d’autres personnes autour d’elles ne perçoivent pas cela. La personne souffrant de schizophrénie peut souffrir d’avoir le sentiment que d’autres personnes lui veulent du mal alors que ce n’est pas le cas, ou avoir l’impression d’être quelqu’un de très important. La personne souffrant de schizophrénie peut être très gênée par l’impression que d’autres personnes devinent ses pensées; elle va alors dans ces situations ressentir une anxiété intense. Elle peut exprimer ce malaise ou bien le garder pour elle.

La personne souffrant de schizophrénie perd certaines habiletés

Après le début de la maladie la personne souffrant de schizophrénie perd des habiletés, elle a des difficultés à parler, à agir et elle s’isole. Par ailleurs son raisonnement est moins bon qu’avant la maladie.

Associations de patients

  • Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie (Fnapsy)
    5, Rue du Général Bertrand
    75007 Paris
    Tél. : 01 43 64 85 42 (du lundi au vendredi de 10 h à 13 h)
    www.fnapsy.org
  • Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam)
    12, Villa Compoint
    75017 Paris
    Tél. : 01 53 06 30 43
    Écoute famille : 01 42 63 03 03
    www.unafam.org
  • Schizo ?…Oui ! Faire face à la schizophrénie
    54, Rue Vergniaud – Bâtiment D
    75013 Paris
    Tél. : 01 45 89 49 44
    www.schizo-oui.com
  • Advocacy France
    5, Place des Fêtes
    75019 Paris
    Tél. : 01 45 32 22 35
    www.advocacy.fr

Psychologue à Clermont-Ferrand : Exemple de plan pour l’organisation des séances

Chaque personne étant différente les étapes ne sont pas identiques.
Il s’agit uniquement d’un exemple. Veuillez me consulter pour définir ensemble comment nous pourrions travailler sur votre problème personnel.

  1. Etape de la rencontre. Le but est d’établir si nous pouvons travailler ensemble, si je peux vous aider. C’est une étape importante pour construire une relation thérapeutique qui va vous aider durablement. Sachant que c’est au travers de cette relation et des difficultés que vous pourriez rencontrer que nous pourrons aussi travailler sur votre schizophrénie.
  2. Etape où j’évalue vos difficultés, cela prend environ 3 séances, parfois plus, je vous présente ensuite comment on pourrait travailler si vous êtes d’accord.
  3. Débutent à présent les séances thérapeutiques.
  4. Construire ensemble une nouvelle façon de comprendre ce qui vous arrive. L’arrivée de la maladie dans votre vie vous amène à voir le monde différemment et cela peut être très perturbant, ensemble nous allons construire une nouvelle façon d’expliquer ce qui vous arrive.
  5. A deux nous allons retravailler sur les idées qui suscitent de l’anxiété dans votre quotidien et que votre entourage ne comprend pas.
  6. Ensemble nous allons essayer de vous aider à mieux gérer les choses que vous voyez dans le quotidien qui ne sont pas perceptibles pour les autres.
  7. Avec la psychothérapie nous pourrons aussi avancer sur les relations sociales, elles sont plus difficiles pour les personnes souffrant de schizophrénie.

Sources

 Anne Victoire ROUSSELET, Psychologue, DU TCC, Paris 11 Mars 2021

Vous vous reconnaissez dans la description ? Discutons-en ?

Consultez nos autres articles relatifs aux aides …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *